AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Cho HyuMi ~~ Votre fond'atroce préférée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« fond'atroce »
Pseudo : Lilou
Messages : 49
Célébrité : Lee JiEun (IU)
Double compte : Bientôt mon ami... Bientôt peut être !

▬ You & they
Your friends:
MessageSujet: Cho HyuMi ~~ Votre fond'atroce préférée   Mer 17 Avr - 21:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cho HyuMi
Lee JiEun-IU

▬ Carte d'identité

Surnom : Mimi ou Hyumina
Âge : 22 ans
Emploi : Mannequin élite
Classe social : Moyenne
Lieu de naissance : Séoul
Groupe : Mannequins

▬ History

Cadette de la famille Cho, mes parents sont gérant d’un bar dans le quartier où j’ai grandit. Nous habitons dans un village a à peine 30 minutes de Séoul en voiture. Famille dynamique, j’ai été élevé dans la bonne humeur, le respect de l’autre et le partage. Toute mon enfance je l’ai vécu en tant que garçon manqué. Normal quand on sait que j’ai deux grands frères. Les poupées et les histoires de petites filles ? Je ne connais pas. Je préférais de loin suivre mes frères dans leurs aventures de pirates et bandits en tout genre. Entre escalader les arbres et pédaler à fond dans les rues de mon quartier, c’est ça que je préférais avant toutes choses. A l’école c’était pareil, on me trouvait facilement en compagnie des garçons à jouer au foot, ce qui avait le dont d’énerver mes petites camarades de classe qui voulait leur petite amie. Oui, ça commence très tôt dans mon école, dès la primaire, mais bon, on souhaite tous une amourette. Niveau scolaire on avait jamais rien à redire sur mes notes, étant bonne élève sans pour autant être première de la classe, mes parents étaient fier de moi et de mon sérieux.

C’est à mes 12 ans que je commença à m’intéressé à ma féminité. On les à toute à un moment donné, nos fameuse règle ! C’est à cette âge là que je les eut et je peux vous dire que cela m’a d’abord perturber. Ma mère m’expliqua calmement le principe et je n’en voulais pas. Je n’arrivais pas à admettre qui j’étais et préférais de loin être un garçon. Je passa une période assez dure, à ne pas m’accepté tel que j’étais, mais cela me passa au bout de quelque temps. Aujourd’hui je ne regrette pas d’être une fille, c’est plus doux, plus raffiné, plus délicate qu’un homme. Arrivé à la fin du collège, je commença à m‘intéresser aux garçons. Je ne le cache pas, ma gueule d’ange plaisait aux garçons et plait toujours apparemment. Les filles étaient toujours autant jalouse que moi, mais j’avais réussit à me faire mon petits groupes d’amies avec qui je m’amusais à aller en shopping.

Vous allez me dire, j’avais une vie parfaite, j’étais heureuse, j’avais des amis, un petit copain, le commerce de mes parents roulaient super bien. Mais on le sait tous, les belles histoires ont toujours une fin. En cette fin de journée de mai, je rentrais du collège, j’étais en dernière année et n’avais qu’une envie, intégrer enfin le lycée. Je roulais donc sur mes 15 ans et mes jambes me ramenaient chez moi. J’étais joyeuse de pouvoir rentrer, bien qu’un mal de tête ne m’avait pas lâché de la semaine. J’étais à deux pâtés de maison de chez moi quand ma vision se troubla, mon mal de tête s’accentua et sans le voir venir, je finis par m’écrouler dans la rue. Je me réveilla à l’hôpital, entouré de ma famille qui me regardait avec des yeux inquiets. Les médecins ne comprenaient pas mon malaise et je devais passer des examens précis dans le but dans savoir plus. Deux jours plus tard, on m’annonça que j’avais une tumeur au cerveaux, et donc un cancer. Inopérable, je devais pratiquer de la chimio dans le but qu’elle parte. J’arrêta en partie les cours car je ne pouvais me permettre d’aller à l’école, mais je continuais par correspondance. Mes parents ne voulaient pas que je soit mise à l’écart du monde extérieur et voulait à tout prit que je continus d’étudier.

Les deux années qui s’en suivirent furent longues et j’étais plusieurs fois à la limite de la dépression. Mes cheveux étaient tombé avec le traitement, je perdais des kilos tous les jours et ma peau était devenu plus blanche qu’elle ne devait l’être. Seule ma famille et quelques amis proches qui me rendaient visite me remontait le moral et faisait que je m’accrochais tous les jours. Chaque année tombaient un bilan de l’évolution de la tumeur, et le même résultat que l’année dernière s’en suivit : la tumeur n’avait pas bougé. Elle n’avait ni grossit, ni disparut, elle semblait figer dans le temps. C’est là que je pris ma décision, d’arrêter le traitement. J’en avais marre d’être enfermé à longueur de journée et je voulais découvrir le monde, surtout s’il me restait peu à vivre, chose que les médecins sont incapable de me dire. Ces derniers s’opposa à ma demande mais, avec ma famille, on finit par les convaincre du contraire. Disons plutôt que l’on trouva un compromis. Je changea de traitement pour un plus léger et en contre partie, j’arrivais à reprendre une vie plus ou moins normal, à part quelques visites à l’hôpital. Bien que j’aimais cela, je décida aussi de mettre fin à mes études. Mes parents n’étaient pas très optimistes quand je leur dit, tout comme le fait d’arrêter le traitement. Mais l’envie de découvrir, voyage et profiter de la vie était trop fort pour moi et cela, ils le comprenaient. S’ensuivit mes plus belles années à mon goût, j’enchaîna les petites boulots ici et là, m’amusant à les découvrir : livreuse, caissière, serveuse, vendeuse, et même pongiste ! Je finis par atterrir au centre de Séoul, ville qui m’a toujours fasciné, travaillant en tant que serveuse dans un petit restaurant. C’est là bas que je croisa pour la première fois TaeYoung, c’est, d’après elle, son restaurant favori, on y mange bien et pour pas cher. On discuta un moment, alors que je quittais le boulot et elle me proposa soudainement de devenir mannequin. Je le cache pas, je lui ai rit au nez, pensant qu’elle se foutait de moi. Elle a finit par me tendre sa carte et partie juste après. Je n’y porta pas attention au début, mais c’est le lendemain que daigna la regarder. Cela ne pouvait que sauter aux yeux, Polaris, THE agence la plus populaire. J’en parla autour de moi pour avoir l’avis des gens : ma famille restait neutre, il me disait que quelque soit mes décisions, ils les accepteraient. Mes amies me poussaient à accepté, me donnant que des points positif du mannequinât. Après un long mois de réflexion, je me décida à rappeler TaeYoung pour accepter. Après tout, n’était-ce pas pour ça que j’avais décidé de quitter l’hôpital ? Profiter de la vie ?

Je signa mon contrat la semaine suivante et intégra le jour même les coulisses de Polaris. Je fut assez dérouté pendant ma première journée là bas, je me sentais comme une étrangère dans ce monde de mode et de mannequin. Mais TaeYoung était avec moi ce qui me rassura très vite. Plusieurs mannequins vint même me voir pour me souhaité la bienvenu et la réussite. J’avais toujours imaginer ce monde assez hypocrite et chacun pour soi, mais je me trompais littéralement. Bon je dit pas que tout le monde est gentil, mais une partie ne se prenaient pas la tête. Je commença des petites missions qui avait pour but des magasins d’adolescentes, de présenter les nouvelles modes. Beaucoup pensait que c’était assez dérisoire et sans grand intérêt de faire ces missions, mais moi je trouvais ça intéressant et je m’amusais comme une petite folle. Ce côté à m’épanouir pour un rien fit très vite apprécier et je commença à monter les échelles, faisant par la suite des magasins pour adultes. Ma petite bouille plaisait, que se soit pour les adolescentes mais aussi pour les adultes. Je fut apprécier des plus grands et était vite demandé par des grandes marques. Aujourd’hui je suis devenu élite et je pose pour les plus grands, ayant même commencer à faire des publicité de parfum et bijoux. TaeYoung espère bientôt me faire tourner dans un drama ce qui est l’excellence pour un mannequin. J’ai donc commencé à prendre des cours de théâtre pour me perfectionner et pouvoir bientôt auditionner. Je continue d’aller à l’hôpital une fois par semaine, TaeYoung est la seule au courant de ma maladie et fait tout pour que j’ai une journée de libre dans la semaine. Mon cancer n’a toujours pas bougé, mais les médecins se méfie, car il pourrait commencer à grossir du jour au lendemain sans crier gare. Mais je vis avec et profite à fond de toutes mes journées.


▬ Caractère

Maladroite & timide : J’ai toujours été maladroite, déjà dans la vie de tous les jours. Casser une verre ou une assiette par semaine est mon rituel favori ! Je ne suis pas manuelle des mains et je jongle facilement avec les objets de tous les jours, en particulier mes clefs de maison que je fais tomber sans cesse. Cette maladresse s’accentue quand je suis gêné où peu confortable lors d’un entretient quelconque. On la ressent aussi quand on m’aborde. Je n’ai jamais su aborder les gens, savoir comment me comporter et surtout quoi leur dire. J’ai développer une timide de premiers abords, je ne suis pas du genre à aller vers les autres, mais quand on vient vers moi, je ne rejettes pas les gens et leurs parlent. Quand on me connaît par contre c’est une toute autre chose, je suis quelqu’un de dynamique, fêtarde et je deviens même un moulin à parole. Impossible de m’arrêter dans ces moments là, je peux raconter tout et n’importe quoi. Ca aussi je le fait avec les inconnus, raconter des bêtises, cela cache ma gêne. Alors je ne vous raconte pas avec les hommes, je n’ai jamais su m’y prendre et je préfère être guidé dans un couple.

Fêtarde & Souriante : Sous mes airs d’ange, avec mon beau sourire qui pourrait en faire craquer plus d’un, il ne faut surtout pas ce fier aux apparences car je suis une vrai pile électrique. Incapable de rester sur place, passer sa journée dans son appartement c’est comme se tirer une balle en pleine tête. J’aime m’amuser, j’ai sortir tous les soirs avec mes amis, j’aime en profiter ! Pour moi, c’est ce qui me permet de respirer, de me défouler et de dire que je ne loupe rien. Dormir est à mes yeux une perte de temps, et j’ai beau être fatigué, on me propose d’aller boire un verre je suis toujours partante. Mais ne croyez pas, je sait aussi passer un moment au calme, à regarder un bon film ou tout simplement passer un moment entre amies.

Indépendante & Vie au jour le jour : Je n’ai jamais eut de règle dans ma vie, enfin si j’en ai une comme ‘Mets la table’, ‘Ranges ta chambre’, mais disons qu’à mes yeux c’est plus une façon de vivre et une participation de la vit de tous les jours. Mais on ne m’a jamais interdit de dire ce que je pensais, de mettre ce que je voulais ou encore de faire ce que je voulais. Depuis, me donner des ordres où des me dire ce que je dois faire n’est pas dans mon registre et les gens qui font ça a le don de m’énerver. Les seuls personnes que j’écoute son ma famille et ma manager, mais venant d’eux, je ne reçoit que des conseils qui sont toujours bon à prendre. Car oui, les conseils je les écoute et j’en fait généralement très bon usage. Petite je vadrouillais à droite et à gauche, que se soit avec mes amis de classe comme avec mes frères. J’aidais aussi mes parents de leur bar, ce qui a fait de moi une personne débrouillarde très jeune. Dans mon parcours à changer de boulot, j’ai dut me trouver un appartement dès ma majorité, comparé à d’autres qui vivent encore chez leurs parents, mais cela ne m’a jamais fait peur. J’aime la liberté et pouvoir faire ce que bon me semble. Depuis l’annonce de mon cancer, je vois la vie autrement, je profite et vis au jour le jour. Le seul défaut qui en ressort c’est que je n’arrive pas à me projeter dans le futur, à savoir ce que je veux faire, à me dire ‘Tient, et si je devenais Styliste en ouvrant ma propre marque’. Le fait d’être malade me limite, beaucoup me dise qu’il faut que j’aille de l’avant. Je vais de l’avant, mais en m’amusant et en profitant. Faire de mon avenir quelque chose de concret est pour moi inimaginable.

Têtue & Fonceuse : J’ai parlé du fait que je n’aimais pas qu’on me donne des ordres, alors comment ne pas parler de ma tête brûlée ! Je suis têtue et je l’assume amplement. Le fait de ne pas écouter les autres est un peu lié. Oui, je fais ce que je veux et personne ne pourra me contredire et pas besoin d’insister. Quand je veux quelque chose je l’ai, je ne vais pas prendre un autre chemin que celui que j’ai décidé de prendre. Cela m’a valu des difficultés dans certains boulots, mais je suis ouverte et écoute, mais quand quelque chose me déplait, je ne me retiens pas de le dire et d’en faire qu’à moi même.

A savoir : Je possède un chat, Pixel que j’ai recueillie dans une rue non loin de chez moi.


▬ Vous


Pseudo : Lilou
Age : 24 ans
Multi-compte : A venir peut être...
Présence : 5/7, peu présente les week end
Code : Validé <3

Comment vous êtes vous retrouvé sur Polaris : Mystère !!!
Votre impression sur le forum : Je ne peux que l'aimer <3<3<3





« My choice, My freedom, My life »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polaris-tm.forumactif.fr
 

Cho HyuMi ~~ Votre fond'atroce préférée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Votre fond d'écran du moment
» Votre fond d'écran
» Votre fond d'écran
» Quel est votre fond d'écran ?
» Votre fond d'écran sur le serveur Pokéstrat !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polaris™ :: 
▬ BEFORE ALL ▬
 :: 
Fiches de présentation
 :: Fiches validées
-